#14 Mercredi 09/12 : Ohana : un partenariat avec la RaceAcrossBelgium

Une marque est une personnalité.

Derrière chaque marque se cache une personne et une histoire.

Aujourd’hui, Olivier De Schutter nous parle du partenariat noué avec la RaceAcrossBelgium.

Pour découvrir la marque, ses produits, ses valeurs, et s’inscrire à la newsletter pour être informé du lancement de la campagne de financement participatif, RDV sur https://www.ohana.boutique

À tout de suite pour votre 1ère commande !



📝 La retranscription de l’épisode

Ermanno : Bienvenue dans le podcast Ohana triathlon. Je suis Ermanno et je serai votre hôte sur ce podcast. À mes côtés, Olivier De Schutter, le fondateur de la marque Ohana. Tous les jours, en cinq minutes, on vous explique comment lancer une marque de textile de sport et comment performer dans le triathlon. Ce podcast est sponsorisé par Ohana, spécialiste du textile pour le triathlon : natation, vélo, course à pied. Rendez-vous sur ohana.boutique.
Mercredi 9 décembre, grand jour aujourd’hui pour Ohana et pour une autre marque avec qui vous avez noué un partenariat. Bonjour Olivier. Comment vas-tu?

Olivier : Moi, ça va très, très bien. Beaucoup d’émotions aujourd’hui à l’annonce de ce nouveau partenariat. On a beaucoup travaillé là-dessus récemment. Content de pouvoir annoncer ça de manière publique. 

Ermanno : Est-ce que tu peux nous en dire plus, justement, sur ce partenariat ?

Olivier : Pour entrer dans le vif du sujet oui, effectivement, le partenariat s’agit d’une course d’ultra cyclisme qui aura lieu en Belgique au mois de mai 2021. Elle s’appelle la Race Across Belgium. Ce sera donc la première édition et elle accueillera une bonne centaine, entre 100 et 150 cyclistes sur différentes distances.

Ermanno : Entre 100 et 150 cyclistes, c’est vrai qu’il y a beaucoup de chance que l’événement soit maintenu, même malgré la crise sanitaire que l’on traverse actuellement, puisque le nombre de participants ne sera pas très élevé. Tu nous a parlé de course d’ultra cyclisme, j’avais l’intention qu’on en parle un peu plus dans l’épisode de demain, mais très rapidement, tu peux déjà nous parler de ce que c’est qu’une course d’ultra cyclisme et quelles sont les distances qui sont prévues ?

Olivier : On parle d’ultra cyclisme à partir du moment où la course dure plus d’une journée. Quand je dis une journée, c’est l’équivalent d’une journée de travail, plus de 8 heures, typiquement un Ironman c’est la limite entre une course normale ou bien le domaine de l’ultra, en fonction évidemment des temps de chacun, mais c’est un peu le pallier on va dire. À partir du moment où on dépasse ces temps-là, on rentre dans la catégorie de l’ultra. Cela s’applique évidemment au cyclisme, mais ça peut s’appliquer au trail, à beaucoup d’autres sports aussi, à la natation évidemment. En l’occurrence, ici c’est une course qui propose plusieurs distances. Il y a aussi des distances un peu plus courtes pour les personnes qui souhaitent s’initier à cette pratique. Donc, on a une première distance de 300 km, une distance de 600 km et la distance phare où participeront d’ailleurs la majorité des coureurs qui fait un peu plus de 1000 km, 1050 km.

Ermanno : On rentrera un peu plus dans les détails demain. Justement, sur la course, le parcours, éventuellement qui sera présent lors de cet événement. Ce que j’aimerais qu’on aborde aujourd’hui, c’est vraiment la partie partenariat avec Ohana. Quelle est la nature de ce partenariat et comment est-ce que tout a commencé ?

Olivier : Le partenariat, à la base, ce sont les organisateurs de la course qui cherchaient à produire leurs propres maillots de vélo, une édition spéciale pour la course. Et puis, comme je l’ai dit, c’est une nouvelle course, c’est une marque en fait la Race Across Belgium. C’est une nouvelle marque qui est assez jeune et donc ça avait du sens de pouvoir justement créer ce partenariat ensemble pour construire un petit peu cette histoire de manière conjointe.

Ermanno : Et donc comme Ohana était une nouvelle marque. Vous vous êtes trouvé entre une nouvelle organisation de course et une nouvelle marque de textile de sport.

Olivier : Exactement, ça avait du sens. Et puis, il y avait le côté aussi marques belges. Bon ça se mettait plutôt bien ensemble. Puis bon après, évidemment, il y a eu toute une série de discussions qui ont eu lieu pour parvenir à définir finalement la nature du partenariat.

Ermanno: Et c’est là que des interlocuteurs se sont rendus compte à quel point tu étais dur en affaires.

Olivier : Non, je ne pense pas que je sois dur en affaires, pour moi à partir du moment où on part sur un partenariat, ce qui est important, c’est d’établir une relation de confiance et d’être super transparent à tous les niveaux. Et c’était aussi l’intention, autant les organisateurs de la course que la mienne, de pouvoir travailler aussi sur du long terme et de se dire que cette course aura lieu en 2021 mais ce sera la première édition et elle aura vocation à revenir tous les ans. Notre objectif commun, c’était de pouvoir justement établir un partenariat sur les prochaines années à venir. En tout cas, sur les trois prochaines années. C’est comme ça qu’on a démarré. Maintenant, il y a d’autres marques, évidemment, de vêtements de cyclisme qui existent aujourd’hui sur le marché. Donc, il a fallu aussi montrer un petit peu quelle était la valeur ajoutée, d’une certaine manière, d’une marque comme Ohana qui, finalement, est assez récente. C’est important aussi de pouvoir créer cette confiance et cette valeur ajoutée. Nous ce qu’on a fait côté Ohana, c’est qu’on a proposé de prendre en charge la partie, on va dire un peu plus marketing et vente des différents produits. Et donc, plutôt que de juste proposer de vendre des maillots à l’organisation comme n’importe quel fabricant de textile de cyclisme pouvait faire, ce qu’on a proposé, c’est de mettre sur place une boutique en ligne avec toute une collection de vêtements dédiés à la Race Across Belgium. Déjà, je pense que c’est un gros avantage, évidemment, pour l’organisation puisque cela veut dire qu’ils pouvaient vraiment déléguer toute une partie, vraiment se concentrer sur la logistique, sur les inscriptions, sur les parcours, etc. Je pense qu’il y a déjà énormément de boulot à faire pour organiser ce genre d’événement et donc, d’une certaine manière, ça les arrange aussi de pouvoir trouver un partenaire qui puisse avoir un vrai rôle et être proactif dans l’organisation en tout cas dans toute cette partie marketing et textile.

Ermanno : Hâte de voir cette nouvelle plateforme où on va pouvoir acheter les maillots Race Across Belgium fabriqués par Ohana et puis de passer à la caisse pour pouvoir moi aussi contribuer à ce bel événement qui va voir le jour en mai 2021.

Olivier : Excellent, je pense même que tu peux encore t’inscrire à mon avis.

Ermanno : Ça ne sera pas pour moi, mais je te propose qu’on aborde ce sujet demain pour voir un petit peu qui seront les participants à cet exercice.

Olivier : Ça va, super.


Send in a voice message: https://anchor.fm/devenir-triathlete/message

co-fondateur du podcast et co-auteur du livre DEVENIR TRIATHLÈTE
About the Author
Podcasts 🎙, SwimRun 🏊🏻🏃, prépa du défi Agrippa2022 et Papa x 4 enfants je cours après le temps, mes passions et mes petits amours.

Rejoignez le club

Ne manquez pas nos actus et astuces !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Holler Box