Article spécial élection : Roxana Maracineanu championne de triathlon ?

Roxana Maracineanu - Triathlon

Ce dimanche se tient le second tour de l’élection présidentielle française, l’occasion de revenir sur celle qui est à la tête du ministère chargé des Sports : Roxana Maracineanu. Elle occupe ce poste depuis septembre 2018, après avoir succédé à l’escrimeuse Laura Flessel.

La première championne du monde française de natation

Née en 1975 à Bucarest (Roumanie), ce n’est qu’en 1991, alors âgée de 16 ans qu’elle obtient la nationalité française. Sa carrière de sportive a débuté en Roumanie avec la gymnastique, mais c’est dans la natation que Roxana Maracineanu va se démarquer en intégrant le Mulhouse Olympic Natation et en étant entraînée par Lionel Horter. Après plusieurs titres de championne de France sur 100 et 200m dos, ainsi que des médailles européennes sur ces mêmes distances, elle va devenir la première nageuse française sacrée championne du monde en remportant le titre sur 200m dos, à Perth, en Australie en 1998. 2 ans plus tard, à Sydney, elle ne parviendra pas à récidiver sur les Jeux olympiques et obtiendra la médaille d’argent sur 100m dos.

Un passage par le triathlon

Roxanana Maracineanu était d’ailleurs passée, au milieu des années 2000 par le club de l’ACBB (Athletic Club de Boulogne-Billancourt) où Jean-Luc Demary, représentant triathlon du comité directeur avait témoigné : « Il est vrai que les excellents nageurs font de brillants triathlètes parce que celui qui sort de l’eau en premier est le mieux placé pour enchaîner les autres disciplines. La présence de Roxana est un bonheur. Elle s’investit énormément dans la section, se montre très disponible. Elle est un modèle de générosité ».

En mai 2005, elle avait d’ailleurs disputé avec son club une étape du Grand Prix fédéral sur la distance sprint. Elle avait alors déclaré « Le Grand Prix, c’est quand même du haut niveau. Je me sens d’ailleurs un peu gênée d’arriver là sans m’être réellement entraînée. Je suis consciente de ne pas avoir fait ce qu’il fallait pour cette épreuve. J’espère que les gens seront indulgents… ».

L’été dernier, après leur Jeux olympiques, les triathlètes lui avaient offert la trifonction, de l’équipe de France, floquée à son nom.

Killian Tanguy

About the Author
Étudiant en STAPS et journaliste sportif Podcasteur sur le sport (Sport Actu & SporKT Podcast) Coureur, nageur et passionné de triathlon Retrouvez tous mes articles pour Devenir Triathlète

Rejoignez le club

Ne manquez pas nos actus et astuces !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Holler Box