#30 Jeudi 31/12 : Ohana : s’organiser : Ne pas perdre trop de temps sur son téléphone

Pour finir l’année, nous finissons notre série sur l’organisation pour pouvoir bien s’entrainer.

Aujourd’hui, on s’intéresse au temps perdu derrière les écrans.

🎉 Et pour finir, Bonne Année !!!

👉 Pour participer au Challenge, direction http://ohanatriathlon.club.

🖇 Pour découvrir la marque, ses produits, ses valeurs et s’inscrire à la newsletter pour être informé du lancement de la campagne de financement participatif, RDV sur https://www.ohana.boutique.

À tout de suite pour votre 1ère commande !



📝 La retranscription de l’épisode

Ermanno: Bienvenue dans le podcast Ohana triathlon. Je suis Ermanno et je serai votre hôte sur ce podcast. À mes côtés, Olivier De Schutter le fondateur de la marque Ohana. Tous les jours en cinq minutes on vous explique comment lancer une marque de textile de sport et comment performer en triathlon. Bonjour à toutes et à tous ! Ce sont les derniers jours de l’année. Allez, c’est la dernière fois que je vous embête avec ça jusqu’à l’année prochaine. C’est peut être un des éléments qui nous fait perdre le plus de temps dans la journée. Alors Olivier je me tourne vers toi, je te tend le micro puisque c’est ton domaine de prédilection. As-tu des chiffres à nous donner et surtout des stratégies pour lâcher ces petites bêtes qui ne cessent de sonner, de vibrer, de nous rappeler à l’ordre et de nous aspirer vers leurs écrans ?

Olivier: Ici, on va surtout traiter du l’utilisation du téléphone dans le cadre de la gestion du temps. Comment faire pour optimiser son temps en tant que triathlète ? C’est le sujet de la semaine. Il faut savoir qu’en moyenne, on passe quatre heures par jour sur le téléphone. Je ne sais pas pour vous mais moi ça me paraît énorme. Quatre heures par jour, c’est le niveau de quelqu’un qui s’entraîne pour Hawaii à peu près.

Ermanno: Je dirais que c’est plutôt entre 6h et 8h. Mais allez, on va prendre 4h pour qui va aller pour la première fois à Hawaii.

Olivier: Oui, c’est énorme, ça fait presque 30 heures par semaine. Donc effectivement c’est potentiellement du temps qu’on peut passer à faire autre chose. Que ce soit le dédier à notre entourage, à notre carrière professionnelle ou tout simplement à la pratique du triathlon. Il y a énormément de choses à mettre en place, mais ici on va tenter de se restreindre à trois bonnes pratiques. La première, c’est tout simplement de supprimer toutes les notifications de votre téléphone. Quand je dis votre téléphone finalement c’est quelque chose qui s’applique aussi à votre ordinateur ou votre tablette. On peut très rapidement être envahi par les notifications et ça va attirer notre attention sur quelque chose d’autre. Là ou au contraire, l’objectif c’est de pouvoir se concentrer et faire des tâches qu’on appelle du deep work. Et donc ce sont des tâches qui vont nous demander justement beaucoup de concentration et sur lesquelles on va devoir être très productif. Ce qu’on appelle le multitasking, c’est un fléau aujourd’hui puisqu’on fait de plus en plus de multitasking et en fait on est de moins en moins productif d’une certaine manière. J’ai effectivement coupé toutes mes notifications. Maintenant ça ne m’empêche pas d’aller me rendre dessus. Bon, c’est vrai que ça dépend un peu de chacun, moi pour le coup c’est vrai que c’est un outil de travail. Beaucoup de mes relations professionnelles se passent via WhatsApp. Je parle via WhatsApp avec des fournisseurs, ça peut être avec des candidats, ça peut être avec toute une série de personnes. Pour moi, le mail c’est quelque chose qui est toujours utile évidemment pour formaliser certaines choses. Mais je ne pense pas que ce soit le meilleur canal de communication ou en tout cas le plus user friendly. Pour revenir effectivement sur ces notifications, sur le téléphone c’est assez facile maintenant vous pouvez aussi aller une étape plus loin, c’est de vous poser la question : pour chaque application, est-ce que cette application est effectivement utile ? Est-ce qu’elle m’apporte finalement de la valeur en tout cas sur mon mobile ? Ou est-ce que je peux juste le consulter depuis un PC par exemple ? Auquel cas vous pourriez tout à fait désinstaller certaines applications. Moi c’est quelque chose que j’ai fait pendant longtemps. J’avais désinstallé par exemple Facebook de mon téléphone parce que je considérais que je n’avais pas besoin d’avoir Facebook sur mon téléphone tous les jours, je pouvais très bien accéder à Facebook une fois sur la journée depuis mon ordinateur. Il y a aussi un plugin que vous pouvez installer sur Chrome qui s’appelle News Feed Eradicator. Je vous conseille de l’installer, moi c’est ce que j’ai fait. En fait j’ai toujours accès à Facebook depuis mon ordinateur, la seule différence c’est que je ne vois plus le newsfeed à la place du fil d’actualité. J’ai une page blanche avec juste un peu un proverbe qui change tous les jours et donc ça me permet effectivement de pouvoir me connecter à Facebook pour faire ce que je devais faire. Donc ça pouvait être aller voir justement quelles sont les dernières notifications par rapport à la page Ohana, aller voir quels sont les messages que j’ai reçus, mais sans pour autant être tenté de scrawler sur le fil d’actualité et perdre énormément de temps. Parce que finalement c’est aussi le but de Facebook, le business de Facebook repose là dessus : vous voulez un maximum de temps de cerveau disponible. Leur algorithme est fait pour vous inciter justement à scrawler dans le fil d’actualité et donc vous, dans l’autre sens, c’est quelque chose que vous devez essayer d’éviter le plus possible si vous voulez être le plus productif et tout simplement ne pas perdre de temps, je vous conseille d’installer le plugin.

Ermanno: Puis je crois que tu avais aussi une stratégie pour éviter de perdre trop de temps sur son téléphone pour pouvoir consacrer de ce temps, soit à l’entraînement, soit justement à notre cercle proche d’amis ou familial.

Olivier: Encore autre chose que vous pouvez faire évidemment dans l’optique d’éviter les notifications, c’est de sortir de tous les groupes WhatsApp sur lesquels vous n’êtes pas actifs. On est tous dans beaucoup de groupes WhatsApp et parfois des groupes finalement qui n’ont pas forcément lieu d’être. Encore une fois, il faut faire preuve d’un petit peu de pédagogie et d’expliquer aux personnes autour de vous que vous faites juste un petit cleanup. Ce n’est pas parce que vous sortez du groupe que vous n’aimez plus vos amis ou vos collègues qui sont présents. C’est juste que vous essayez de faire justement une petite cure de désintoxication numérique. Donc ça me permet d’arriver à mon deuxième point, c’est par rapport à l’utilisation. Donc ici on va plutôt essayer de traquer votre utilisation de votre téléphone. Et là je vous conseille une application qui s’appelle Moment et qui va vous permettre justement de savoir combien de temps est ce que vous passez sur votre téléphone. Pour le coup, je disais qu’il fallait enlever toutes les notifications, hé bien je vous ai menti, c’est vrai que je vous conseille quand même de garder les notifications de Moment. Pourquoi ? Parce que l’application va vous envoyer justement des notifications sur le nombre de minutes ou d’heures que vous avez déjà passées sur la journée sur votre téléphone et à partir du moment où il y a une session justement particulièrement longue. Donc, c’est-à-dire que vous avez passé beaucoup de temps sur votre téléphone sans que l’écran soit éteint. A partir de ce moment-là, vous allez aussi recevoir une notification donc c’est pas mal, ça vous permet aussi de prendre conscience de ce genre de choses. Moi, en tout cas, c’est une application qui m’a beaucoup aidé. Et donc j’en arrive au troisième et dernier point pour aujourd’hui, c’est d’arrêter à tout prix le phubbung. Qu’est ce que c’est ? C’est un mot qui vient de l’anglais, ce serait donc la pratique d’ignorer quelqu’un parce qu’on fait plus attention à son téléphone. Ça c’est quelque chose qu’on voit quand même beaucoup. Moi, personnellement, c’est quelque chose qui mérite énormément d’être en compagnie de quelqu’un qui en fait est sur son téléphone, qui ne nous écoute pas, qui ne nous parle pas parce qu’il est plus occupé à faire autre chose. Pour moi, une règle assez simple c’est que si je suis à table, que ce soit au restaurant ou à la maison, mon téléphone n’a rien à faire sur la table et encore moins dans mes mains. Évidemment, je le mets de côté. Je passe du temps avec la personne en question. Ça me permet effectivement de profiter finalement de chaque moment, d’être complètement concentré dans ce que je suis en train de faire : soit partagé un repas avec quelqu’un, soit avoir une discussion avec quelqu’un. Je pense que c’est quelque chose qui est assez important. J’avais écrit un article d’ailleurs qui se retrouve sur mon profil LinkedIn pour ceux que ça intéresse justement sur les réseaux sociaux. Ça s’appelle “Social Media is the New Smoking” = Les réseaux sociaux, c’est le nouveau tabac. C’est une très belle invention évidemment et j’en profite moi-même tous les jours puisque c’est un outil de travail, mais ça peut aussi devenir un véritable fléau. Donc ce sont des nouvelles normes sociales et morales à adopter, qui vont prendre encore un petit peu de temps à mon avis. Mais je suis moi persuadé que, au même titre que le fait de fumer dans les espaces publics, c’est quelque chose qui va être régulé de manière morale, dans un premier temps, et peut-être pourquoi pas de manière légale, on verra bien. En tout cas aujourd’hui on sait qu’il y a déjà des restaurants qui interdisent l’utilisation du téléphone et je trouve ça plutôt sympathique. J’ai pas encore eu l’occasion d’aller dans un de ces restaurants-là. Ce sont des restaurants où vous ne pouvez pas utiliser votre téléphone à l’intérieur.

Ermanno: Olivier, je pense que l’on a fait déjà une bonne semaine pour parler un petit peu de tout ce qui est justement organisation pour optimiser notre temps d’entraînement et notre temps en famille pour pouvoir exceller dans nos objectifs, aussi bien professionnels que personnels. Ce que je te propose c’est après avoir bien réveillonné ce soir puisqu’on vous souhaite à toutes et à tous une très bonne année 2021 qui commence dans quelques heures, hé bien de reparler un peu de tout ça demain et de la mise en pratique de toutes ces bonnes idées que tu nous a donné pour l’épisode dédié aux training tips du vendredi. 

Olivier : Okay, je te souhaite un très bon réveillon et je te dis dans ce cas, à l’année prochaine !


Send in a voice message: https://anchor.fm/devenir-triathlete/message

co-fondateur du podcast et co-auteur du livre DEVENIR TRIATHLÈTE
About the Author
Podcasts 🎙, SwimRun 🏊🏻🏃, prépa du défi Agrippa2022 et Papa x 4 enfants je cours après le temps, mes passions et mes petits amours.

Rejoignez le club

Ne manquez pas nos actus et astuces !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Holler Box