#29 Mercredi 30/12 : Ohana : s’organiser : 3 techniques pour ne pas perdre de temps

Nouvelle semaine, dernière de l’année 2020 et nous entamons une série sur l’organisation pour pouvoir bien s’entrainer.

Aujourd’hui, on parle de 3 techniques pour ne pas perdre de temps.

💪 Pour participer au Challenge, direction http://ohanatriathlon.club.

🖇 Pour découvrir la marque, ses produits, ses valeurs et s’inscrire à la newsletter pour être informé du lancement de la campagne de financement participatif, RDV sur https://www.ohana.boutique.

À tout de suite pour votre 1ère commande !



📝 La retranscription de l’épisode

Ermanno : Bienvenue dans le podcast Ohana triathlon. Je suis Ermanno et je serai votre hôte sur ce podcast. À mes côtés, Olivier De Schutter, le fondateur de la marque Ohana. Tous les jours, en cinq minutes, on vous explique comment lancer une marque de textile de sport et comment performer en triathlon. Bonjour à toutes et à tous. Ce mercredi 30 décembre, demain, ce sera le dernier jour de l’année 2020. Mais avant cela on continue sur notre thématique de la semaine avec Olivier, salut Olivier ! Cette semaine on aborde le sujet de l’organisation, la partie organisationnelle de la vie d’un triathlète amateur pas forcément professionnel, qui a par ailleurs en dehors du sport a une famille, un boulot, peut-être des enfants, peut-être un cercle d’amis très élargi. Comment est-ce que toi, d’un point de vue organisationnel/décisionnel, tu verrais la vie d’un triathlète ? 

Olivier : Je pense qu’il y a un aspect qui est assez important, c’est d’éviter la fatigue décisionnelle. La fatigue décisionnelle c’est le fait justement de perdre de l’énergie à prendre des décisions plutôt que d’exécuter et donc de passer du temps avec notre entourage, ou de passer du temps à s’entraîner, ou de passer du temps à être réellement productif au boulot. 

Ermanno : Dans cette stratégie d’éviter la fatigue décisionnelle, tu avais en tête me semble-t-il trois possibilités, trois stratégies, dont une qui consistait à externaliser, n’est-ce pas ? 

Olivier : Oui je vais effectivement parler de trois techniques pour éviter justement cette fatigue décisionnelle. La première c’est automatiser, la deuxième c’est déléguer et la troisième c’est se fier au hasard. Dans le fait d’automatiser, c’est-à-dire plutôt que se poser la question à chaque fois sur des situations qui pourraient être répétitives, on va commencer à automatiser la prise de décision. Il y a plein d’exemples évidemment au niveau professionnel ou au niveau sportif, mais ça peut aussi être dans la vie de tous les jours. Vous vous levez tôt le matin, c’est le temps de prendre le petit dej. Qu’est-ce que je fais ? Est-ce que je prends un petit déjeuner avec des œufs, du pain et du fromage ? Ou est-ce que je vais prendre du muesli avec du yogourt ? Finalement ce sont des petits moments dans la journée où on va venir créer de la fatigue décisionnelle. Ici à priori ce n’est pas quelque chose qui devrait vous tourmenter pendant des heures et des heures, mais c’est plein de petites choses comme ça qui vont s’accumuler. La première technique c’est d’automatiser la prise de décision. Une autre technique c’est de la déléguer, par exemple pour se décider d’un rendez-vous dans l’agenda avec quelqu’un, et bien plutôt que de prendre l’initiative de proposer les différents créneaux, c’est de partager votre agenda avec la personne : “envoie-moi un créneau à l’heure qui te convient le mieux”. On sait très bien que prendre un rendez vous dans deux agendas qui sont un peu chargés parfois ça peut demander beaucoup d’allers retours. En fait il y a des manières beaucoup plus simples pour juste déléguer à d’autres personnes, puis après en l’occurrence c’est vrai qu’il y a des outils qui existent qui permettent d’avoir de la visibilité sur l’agenda de l’autre. Donc voilà la partie délégation est pour moi quelque chose de très important. Donc déléguer dès que possible, s’il y a une autre personne qui peut le faire pour vous, demandez à cette personne de le faire. Si vous voulez aller encore un peu plus loin dans cette phase de délégation, vous pouvez aussi recruter un assistant ou une assistante virtuelle qui pourrait vous aider à traiter vos mails, gérer votre agenda, etc. Et donc à faire toute une série de tâches administratives qui, potentiellement, vont vous prendre du temps parce que c’est la saison des petites tâches répétitives mais assez chronoghages. C’est aussi une possibilité. 

Ermanno : Et la troisième technique, le troisième pilier ?

Olivier :  La troisième technique pour moi c’est quelque chose d’assez personnel, je ne sais pas s’il y a beaucoup de gens qui font ça mais en tout cas pour moi ça fonctionne. C’est tout simplement de se fier au hasard. Parfois effectivement je sais pas si je dois choisir entre A ou B et c’est une situation qui est assez particulière, donc du coup je n’ai pas pu l’automatiser et je ne peux pas la déléguer non plus. Et donc si je me retrouve dans ce cas de figure ça m’arrive de faire tout simplement pile ou face. Je fais pile ou face et en fonction de ça je prends ma décision. Maintenant ce qui est important c’est de si fier et donc de n’avoir aucun regret. Donc à partir du moment où le hasard a décidé, dans ce cas là, vous acceptez votre sort et vous ne revenez pas sur votre décision. 

Ermanno : Bah écoute je pense que c’était un épisode relativement clair sur la partie décisionnelle de l’organisation de la vie d’un triathlète ou même au-delà, mais vu qu’on traite le sujet du triathlon. Je te propose qu’on continue toujours sur ce sujet organisationnel : amélioration de l’organisation demain. On va parler justement de nos petites bêtes que l’on a l’habitude d’avoir beaucoup dans nos mains et dans nos poches et qui nous servent à communiquer. 

Olivier : Avec grand plaisir.


Send in a voice message: https://anchor.fm/devenir-triathlete/message

co-fondateur du podcast et co-auteur du livre DEVENIR TRIATHLÈTE
About the Author
Podcasts 🎙, SwimRun 🏊🏻🏃, prépa du défi Agrippa2022 et Papa x 4 enfants je cours après le temps, mes passions et mes petits amours.

Rejoignez le club

Ne manquez pas nos actus et astuces !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Holler Box